Dans les années 1870, Madame de Ladoucette fait édifier à Cannes une grande villa sur un terrain de près de 13000 m2. Elle la destine à l’accueil et au repos de jeunes filles venant de l’asile de Drancy, œuvre qu’elle a créé en 1859 pour l’accueil de jeunes filles démunies, apprenties et ouvrières. La Fondation de Drancy, qui réunit les deux établissements est ainsi créée.

En 1973 la fondation est confiée par décret ministériel à la Société Philanthropique.

En 2001 la villa, devenue maison de repos et de convalescence, est fermée. Naîtra par la suite le projet d’un Centre d’Accueil Parents-Enfants. Il permettra de répondre à l’insuffisance de places d’accueil pour les familles en grande précarité, notamment sur l’ouest du département.

Le 2 février 2004, sa création est autorisée par le Conseil Général des Alpes-Maritimes.