L’ORGANISME GESTIONNAIRE : LA SOCIÉTÉ PHILANTHROPIQUE

Le Centre d’Accueil Parents-Enfants, Villa Excelsior, est géré depuis 1973 par la Société Philanthropique.

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association non confessionnelle à but non lucratif, reconnue d’utilité publique en 1839. Elle possède des valeurs fondatrices caractéristiques : Un humanisme au service de la personne, une imagination et une créativité permanente.

Ces valeurs humanistes, de primauté de la personne et de respect des personnes, sont le moteur de l’association depuis plus de deux siècles. Elles s’illustrent dans la citation latine de Terence reprise par la Société Philanthropique «homo sum, humani a me nihili alienum puto », « je suis un homme, rien de ce qui est humain ne m’est étranger ». Aujourd’hui, elle perpétue les valeurs de ses fondateurs à travers les principes de fonctionnement à décliner dans chacun de sesétablissements :

  • Sa conviction d’être tous au service d’une même cause.
  • Sa capacité à s’adapter aux exigences de l’administration qui finance, tout en conservant sa liberté d’innover et de bien remplir sa mission.
  • Son exigence de qualité et de compétences dans les services rendus, les bâtiments, l’insertion dans l’environnement.
  • Sa bonne gestion financière.
  • Sa réflexion pour inscrire son action dans la durée.

Elle intervient dans le champ de l’action sociale et médico sociale auprès des personnes en situation de fragilité, vulnérables ou démunies. Elle a développé une activité diversifiée qui se traduit par la gestion de nombreux établissements, guidés dans leurs actions par un Projet Associatif.

DÈS 1780, UN LOGO PORTEUR DES VALEURS DE L’ASSOCIATION

Encadré par des feuilles de chêne et d’olivier (symboles l’un de force et de robustesse, l’autre de longévité et de paix), une main bienveillante verse un arrosoir visiblement fertilisant sur des plantations qui surmontent le nom de « Maison Philanthropique ».

Une devise latine couronne cet ensemble, devise dont la traduction pourrait être : « Jusqu’à ce que cela (eau bienfaitrice) descende du ciel »

Le terme de « Maison Philanthropique » est lui-même porteur d’une idée de protection, toute maison est un toit, un abri qui protège – et l’arrosoir peut figurer les bienfaits procurés par cette « Maison Philanthropique ».

UNE ASSOCIATION AUX VALEURS HUMANISTES

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l’action sanitaire, sociale et médico-sociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques.  Elle vise à la fois l’autonomie de la personne et l’efficacité de l’action. Son humanisme, son sens de la solidarité envers les plus vulnérables et son indépendance lui permettent d’être constamment à l’écoute des besoins du moment, de s’adapter et de toujours progresser.

La Société Philanthropique gère aujourd’hui plus d’une vingtaine d’établissements et services ainsi qu’un entité logement de 15 bâtiments dans le champ de l’économie sociale et solidaire. Elle accueille, soigne, éduque, protège, administre, héberge des enfants, des adolescents, des adultes et des personnes âgées, dans des lieux adaptés, bien entretenus, modernes, chaleureux, à des tarifs accessibles.

Au service des personnes accueillies, les salariés et les bénévoles de l’association attachent un grand soin à l’accompagnement personnalisé en visant la plus grande autonomie de chacun. Ils interviennent avec bienveillance et respect pour développer la capacité d’agir de chacun en stimulant leurs compétences.

 UNE HISTOIRE D’INNOVATION AU SERVICE DES PLUS

La Société Philanthropique a été créée par des hommes qui voulaient mettre leurs idées et leurs ressources au service de leurs contemporains les plus fragiles. Elle fut à l’origine de nombreuses innovations sociales tout au long du dix-neuvième siècle, avec les premiers « fourneaux économiques » (ancêtres des restos du cœur), avec des distributions de médicaments, avec la création de dispensaires dans tous les quartiers de Paris, en aidant par des primes à l’installation professionnelle    de jeunes ouvriers, ou en favorisant la constitution de sociétés de secours mutuels et de prévoyance.

C’est à partir des années 1870 que s’affirme ce qui va devenir la principale compétence actuelle de la Société Philanthropique: la création de structures d’accueil, d’hébergement ou de logement pour les parisiens les plus vulnérables. Elle ouvre en 1879 des asiles de nuit pour femmes et enfants. Elle invente en 1889 les premières habitations économiques (ancêtres des HLM) et en 1902 des hôtels meublés « pour dames et jeunes filles. »

SES 5 DOMAINES D’ACTIVITÉ

Protection de l’enfance

Une mission socio-éducative auprès de parents
et d’enfants en situation de rupture

1 Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) – (75)
1 Centre Maternel – (75)
1 Centre d’Accueil Parents-Enfants (CAPE) – (06)

171 PLACES
119 SALARIÉS

Soins enfants – adultes

Une mission de soin et de réadaptation dans la durée

1 Hôpital de Soins de Suite et Réadaptation (SSR) – (92)
1 Centre Médico-Psychologique (CMP) – (75)

94 PLACES
192 SALARIÉS

Handicap

Une mission d’hébergement, de scolarisation, de soins et d’éducation auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes présentant un handicap

2 Instituts d’Éducation Motrice (IEM) – (75-78)
1 Institut Médico Éducatif (IME) – -93)
1 Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD) – (93)
1 Foyer de Vie (FDV) – (75)
1 Centre d’Accueil de Jour (CAJ) – (75)

375 PLACES
360 SALARIÉS

Personnes âgées

Une mission d’hébergement auprès de personnes âgées autonomes ou dépendantes

2 Résidences autonomie pour personnes âgées (92)
3 Établissements Hébergeant des Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) – (41-91-95).

510 PLACES
319 SALARIÉS

Logement – Insertion 

Une mission d’aide à l’accès au logement pour des personnes en difficultés

4 Foyers d’Étudiants et de Jeunes Actifs (FEJA) – (75)
1 Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) – (75)
1 SAAD– Maison Harmonia (92)
1 Ensemble de 15 Immeubles de Logements à Vocation Sociale (LVS) – (75-92-94)

1159 PLACES
58 SALARIÉS

LA GOUVERNANCE DE L’ASSOCIATION

La Société Philanthropique constitue une seule entité juridique, et les établissements en sont les structures opérationnelles. Un document unique de délégation (DUD) définit les responsabilités de chaque échelon. Le Comité d’Administration veille à la bonne marche de l’association et met en œuvre la politique définie par l’Assemblée Générale. Les administrateurs assurent une présence active par une participation:

  • À l’une des 4 Commissions : Financière, Ressources Humaines, Personnes Accueilles, Bénévolat
  • Aux instances de représentation des usagers dans les établissements
  • Aux comités de gestion des 4 établissements les plus importants de l’association

Le Président assure des fonctions stratégiques d’animation, de représentation et de gestion de l’association. La Direction Générale est chargée de la mise en œuvre et de l’exécution des objectifs et des moyens fixés par le Comité d’Administration. Elle est également responsable du bon fonctionnement de l’association.

Les fonctions supports et contrôle du siège social interviennent auprès des établissements dans une double démarche de ressources et de contrôle.

Chaque directeur d’établissement élabore, met en œuvre et évalue son projet d’établissement approuvé par le Comité d’Administration. Il gère les moyens mis à sa disposition et anime les équipes pluridisciplinaires qui assurent au quotidien les activités de l’association auprès des personnes accueillies

Chiffres clés de la Société Philanthropique (Année 2018)

  • 23 établissements et services
  • 15 immeubles de logements sociaux
  • 2298 places
  • 1010 salariés
  • 11 118 bénéficiaires
  • 69M€ dépenses de fonctionnement
  • 133M€ de bilan

LE PROJET ASSOCIATIF 2016-2020

Le projet associatif 2016-2020 a été élaboré de manière participative avec les directeurs et les administrateurs. Il a été adopté à l’Assemblée Générale du 23 juin 2016. Il s’articule autour de 3 grandes ambitions déclinées en axes stratégiques. Pour faciliter la mise en œuvre et le suivi du projet associatif, un plan d’action a été construit : Il constitue une véritable feuille de route pilotée et coordonnée par la direction générale.

1. Construire trois cents nouvelles places de logement pour personnes handicapées ou vulnérables

Construire des immeubles destinés au logement collectif à titre de résidence principale et comportant d’une part des locaux privatifs, et d’autre part, des locaux affectés à la vie collective, destinés au logement de personnes en situation de handicap, de personnes âgées, de jeunes actifs, ou de familles monoparentales.

Axes stratégiques
  • Inventer un modèle d’appartement partagé entre adultes autistes.
  • Concevoir un modèle d’habitat en studios avec des lieux de vie partagés, pour des publics fragiles.
  • Mettre en chantier de 3 à 5 résidences combinant ces nouvelles formes d’habitat autour de la plateforme de services d’un établissement médico-social.

2. Renforcer la culture d’humanité, d’innovation et de convivialité de nos établissements

Chaque établissement a une histoire propre au sein de la Société Philanthropique. Cette histoire particulière est une richesse. Elle doit être source d’inspiration pour toujours mettre en chantier de nouvelles idées dans la fidélité aux volontés créatrices de ses fondateurs.

Axes stratégiques
  • Améliorer constamment la qualité des prestations proposées aux personnes accompagnées dans nos établissements et services.
  • Développer des places nouvelles dans nos établissements, et le cas échéant, de nouveaux établissements, ainsi que des partenariats avec les acteurs de nos territoires.
  • Faire de la Qualité de Vie au Travail de nos salariés un enjeu majeur de la culture associative.

3. Garantir une gouvernance efficace et rigoureuse à nos partenaires publics et privés, et à tous ceux qui s’engagent en faveur de nos projets

Notre pays est profondément attaché au degré élevé de protection sociale des plus fragiles qu’il a su établir, mais le surendettement de l’Etat réduit inéluctablement sa capacité à financer seul les besoins nouveaux. En même temps, la complexité des problèmes à traiter s’accroit et pousse à la constitution de partenariats partout où cela augmente l’utilité sociale des actions. La Société Philanthropique a l’expérience et la volonté de prendre toute sa part à ces défis en fédérant des ressources et des énergies.

Axes stratégique
  • Renforcer nos partenariats avec les pouvoirs publics et les collectivités locales.
  • Construire des relations de partenariat avec des fondations et des philanthropes privés.
  • Mobiliser toutes les compétences au service des établissements et des projets.
  • Garantir une gouvernance et un fonctionnement optimal de l’organisation.

LA COORDINATION ENTRE LE CENTRE D’ACCUEIL PARENTS-ENFANTS ET LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L’ASSOCIATION

Le siège de la Société Philanthropique coordonne l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation du Projet Associatif. Il développe et coordonne les moyens humains des établissements et en assure l’optimisation de la gestion financière. Il apporte également appui et conseil auprès des établissements tout en organisant et mettant en œuvre un contrôle de leur fonctionnement. Le siège mène également des projets de développement et assure la représentation de l’association. Le Directeur Général est chargé de faire appliquer tous les aspects de la politique associative, il participe à son élaboration et contribue au développement des activités de l’association qu’il représente, auprès de différents organismes et collectivités. La supervision de l’ensemble des établissements et services de l’association est assurée par le Directeur Général.

Selon le document unique de délégation (DUD – décret du 19/02/2007), le directeur du centre d’accueil Parents-Enfants, propose à la Direction Générale les orientations stratégiques et les objectifs de l’établissement en conformité avec le projet associatif.  Après approbation de ceux-ci par le Comité d’Administration, le Directeur du Centre d’Accueil Parents-Enfants pilote, met en œuvre et évalue à terme le projet.

Le Directeur assure et garantit dans le respect de la politique de l’association :

  • L’administration générale de l’établissement
  • La qualité du service rendu auprès de l’usager et l’application des bonnes pratiques professionnelles
  • La gestion et l’animation des ressources humaines
  • La représentation de l’association auprès des IRP
  • La responsabilité du personnel placé sous son autorité
  • La gestion budgétaire, financière et comptable en lien avec la direction financière de l’association et la responsabilité de la maîtrise des budgets alloués
  • Le respect de la réglementation en vigueur (droit des usagers, droit du travail, obligations hygiène et sécurité)
  • La mise en place et le développement d’une coordination avec les institutions et les intervenants extérieurs
  • Le respect des valeurs de l’association et de l’image de l’établissement

Il est responsable de la gestion de l’établissement tout en rendant compte de son travail, régulièrement et directement, auprès de la Direction Générale.

En lien avec le projet associatif « Horizon 2020 », le Comité d’Administration et le Directeur Général ont instauré une dynamique transversale entre les établissements des 5 domaines d’activité. Régulièrement, des comités de directeurs sont organisés. Au-delà de la présentation de l’actualité des établissements, ces rencontres permettent de favoriser les échanges d’expérience et de savoir-faire entre les établissements, mais aussi de mener des réflexions sur des thématiques transversales afin d’optimiser la prestation vis-à-vis des personnes accueillies. Ces réunions permettent à la Direction Générale d’impulser la politique associative et ses orientations. Elles stimulent la créativité et font émerger l’innovation.

HISTORIQUE DE LA VILLA EXCELSIOR

1874, Madame DE LADOUCETTE achète un vaste terrain sur lequel elle fait édifier une grande villa, qu’elle destine à l’accueil de jeunes filles arriérées. Les premières jeunes filles seront accueillies dès 1895. Jusqu’en 1972, c’est l’association « Asile de Drancy » qui poursuit son œuvre.

  • Depuis le 14/09/1973, la Société Philanthropique a repris la gestion des biens de cette association suite à sa dissolution.
  • De 1895 à 1993, la direction a été assurée par une congrégation religieuse.
  • De 1973 à 2001, la Villa Excelsior sera une maison de convalescence.
  • De 2005/2006, réhabilitation du bâtiment d’origine et création d’une extension.
  • 1er septembre 2006, ouverture du Centre d’Accueil Parents-Enfants

   Autorisations administratives

  • 02 février 2004, autorisation de création du Centre d’Accueil Parents-Enfants Villa Excelsior.
  • Août 2011, l’établissement est autorisé à accueillir des femmes enceintes sans enfant dans leur dernier mois de grossesse
  • Janvier 2019, renouvellement d’autorisation de fonctionnement

LE CONTEXTE INSTITUTIONNEL

LES OUTILS DE LA LOI 2002-2

LA SITUATION GÉOGRAPHIQUE, ÉCONOMIQUE ET DÉMOGRAPHIQUE

Le Centre d’Accueil Parents-Enfants « Villa Excelsior » est situé sur les hauteurs de Cannes dans le quartier résidentiel de la Californie. L’établissement est constitué de trois constructions,

  • Un bâtiment central sur 5 niveaux où sont situés l’accueil, les bureaux, la crèche, le  restaurant, le salon et 10 studios.
  • Un bâtiment sur deux niveaux composé essentiellement de logements (18 studios).
  • Deux pavillons de deux étages situés à l’entrée, composés de studios (5 studios).

Il est situé au sein d’un parc  d’une superficie de 11 000 m2 doté d’arbres centenaires. Ce cadre privilégié et calme permet aux familles accueillies de se ressourcer et d’appréhender sereinement leur avenir. L’établissement se trouve près du centre-ville et de la gare SNCF, ce qui permet des déplacements aisés. L’accès se fait en 20 minutes à pied ou en bus, l’arrêt se trouvant à la sortie du parc devant l’établissement.

Cannes est une ville de moyenne importance qui compte environ 70 000 habitants, chiffre qui peut quadrupler en période estivale et de manifestations culturelles ou commerciales (la plus connue étant le Festival du Film). L’ensemble de ces manifestations entraîne une activité saisonnière importante, axée sur le tourisme, le commerce et le secteur tertiaire. Les services d’aide à la personne ont également une part importante dans la vie économique du Bassin Cannois.

Le Centre d’Accueil Parents Enfants n’est pas éloigné des différents services de proximité (supermarchés, écoles, centres de loisirs, médecins, pharmacies, Centre de Protection Maternelle et Infantile,  Centre Hospitalier, parcs pour enfants, bibliothèque, administrations…). Ce qui permet une prise en compte des besoins des familles. Afin de soutenir les résidents dans leur insertion sociale et/ou professionnelle, l’établissement s’inscrit dans un partenariat local et départemental.

LES MISSIONS ET LES VALEURS DE L’ÉTABLISSEMENT (le sens de l’action)